Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

26 octobre 2022

International

L’Espagne connaît une augmentation constante de ses surfaces bio depuis quelques années. En 2020, 10,2 % des terres agricoles étaient en bio.

L’Espagne : premier producteur en termes de surfaces certifiées bio jusqu’en 2020

L’Espagne connaît une augmentation constante de ses surfaces bio depuis quelques années. L’Espagne représente 16,1 % des terres agricoles bio de l’Union Européenne avec 2,4 millions d’hectares et se positionne juste derrière la France (2,5 millions d’hectares).

Marché bio : un développement tardif en Espagne

Le marché bio espagnol s’est développé plus tardivement que ses voisins européens. La dynamique du marché bio espagnol a commencé en 2015. En dix ans (2009-2019) le marché bio a été multiplié par 2,6.

→ Consultez les études internationales sur l'Espace membre.

En 2019, la consommation espagnole de produits bio est aussi à la hausse avec 2,24 % de parts de marché dans le secteur alimentaire global, soit environ une dépense de 50€ par an et par habitant (en prenant en compte les dépenses en restauration hors domicile). Cette même année, les Espagnols étaient 70% à déclarer consommer des produits bio au moins une fois par mois. Le marché des produits bio pèse 2,36 milliards d’euros avec une nette augmentation en 2020 de 17% (versus 10 % les années précédentes).

L’Espagne est en 7e position des marchés bio européens.

Un marché bio espagnol tiré par la grande distribution, le discount et les MDD

La grande distribution est le 1er circuit de distribution des produits bio avec 48% vs 36% pour la distribution spécialisée. La croissance du marché bio en Espagne est étroitement liée avec le développement des gammes bio de la grande distribution.

À titre d’exemple, la MDD d’Aldi "GutBio” proposait 200 références de produits bio, fin 2020. Toutes les grandes enseignes proposent des MDD en bio et les consommateurs espagnols sont en demande de ces produits, car ils occupent une place croissante dans la part de marché des produits bio. Même si la distribution spécialisée est derrière la grande distribution, il y a tout de même entre 3 000 et 4 000 points de vente, principalement implantés dans les grandes villes.

Les principales chaînes sont Veritas et Herbolario. La RHD représente environ 2 % du marché bio et progresse régulièrement.

Opportunités d'export : quelles tendances de consommation ?

La demande de produits bio transformés a connu une belle progression ces dernières années, il y a donc eu une hausse des importations. Les produits français sont connus des Espagnols et appréciés des consommateurs.

Ils sont vigilants sur les aspects de santé et des protections de la planète ce qui les pousse à acheter du bio. Ils se renseignent sur la production biologique et la tendance végétarienne/végane est marquée et en augmentation. Même si le taux de chômage est important, la consommation de produits bio pourrait continuer à se développer notamment au travers des jeunes qui arbitrent leurs achats vers du plus vertueux.


Sources : Ecozept, carnets internationaux de l’Agence Bio

Caroline Girard Caroline Girard

Chargée de projets marketing opérationnel et internationaux


Partager cette page