Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

20 novembre 2018

Booster sa démarche RSE grâce à l’intelligence collective

Se former

Tel était le challenge relevé par les participants à la journée du 7 novembre dernier.

L’intelligence collective a toute sa place dans l’élaboration de sa stratégie RSE toutefois pas facile de la mettre en place sans l’aide d’un animateur qualifié. Retour sur cette journée et ses enseignements :

C’est quoi l’intelligence collective ?

 

Il s’agit d’un processus d’animation d’un groupe fondé sur l’intelligence collective, on peut également trouver le terme de co-développement.

L’objectif est que le groupe aborde des problématiques de son quotidien professionnel pour résoudre des problèmes, partager des préoccupations ou clarifier des projets.

Chacun des participants s’engage à partager ses idées avec le groupe, à collaborer et aider son pair dans l’exploration de son challenge afin de découvrir de nouvelles approches et solutions innovantes et adaptées à sa situation.

Comment cela se passe concrètement ?

L’intelligence collective se pratique en groupe de 3 à 5 personnes. Au-delà de ce nombre cela devient compliqué car il est délicat de pouvoir s’exprimer au sein d’un groupe trop volumineux.

L’intelligence collective suit un processus en 6 étapes :

  • L’exposé : une personne qu’on appellera le client expose son sujet aux autres qui l’écoutent mais n’interviennent pas.
  • La clarification : Les participants posent des questions OUVERTES au client pour obtenir plus d’information. J’avoue que pour moi cela a été le point le plus compliqué. Pour rappel, les questions ouvertes commencent par : Qui, Comment, Pourquoi, Combien, Qu’est-ce-qui etc.
  • Le contrat : le client affine sa problématique afin qu’elle corresponde à un objectif SMART (Spécifique, Mesurable, Ambitieux mais Réaliste et Temporel). Les participants approuvent cette reformulation.
  • La consultation : seuls les participants font des recommandations et le client écoute et prend des notes. Il est possible qu’ils ne soient pas du même avis mais cela n’est pas gênant.
  • Synthèse et plan d’action : le client propose son plan d’action enrichit de ces recommandations.
  • Retour d’expérience et apprentissage pour tous.

Les bénéfices de cette journée

  • Une avancée sur ses points de blocage de sa démarche RSE.
  • Un plan d’action à déployer.
  • Des engagements "SMART" pris devant ses pairs.
  • Un partage d’expériences et de bonnes pratiques qui a permis de repenser sa stratégie RSE.
  • Une prise de recul sur ses projets RSE pour les améliorer.

Les retours de cette journée ont été très positifs et cela n’aurait pas été possible sans l’animation de Laetitia Guibert de Nicomak que nous remercions vivement !

Le saviez-vous ?

En 2018, le Cluster bio a été retenu dans le cadre d’un appel à projet du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation pour accompagner les TPE et PME agro-alimentaires régionales à structurer et valoriser leur démarche RSE.

Cela vous permet de bénéficier d’une prise en charge de l’ordre de 50% par des financements publics sur les actions RSE déposées sur 2018 et 2019.

Attention toutefois, les places sont limitées !

Vous voulez en savoir plus sur l’accompagnement RSE proposé du Cluster Bio : c'est ici

Marithé Marithé

Chargée de mission filières