Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

7 février 2022

Innovation

Le consommateur est de plus en plus éco-conscient dans ses achats, et en particulier pour les emballages. Quelles solutions proposent les marques ?

La crise sanitaire a mis en exergue les enjeux environnementaux en lien avec notre consommation, et notamment la quantité de packaging que nous rencontrons tout au long de notre journée.

Les secteurs de l’agroalimentaire et de la cosmétique se sont saisis de ce sujet depuis quelques années mais les attentes des consommateurs sont maintenant de plus en plus fortes.

Emballages écologiques & durables : les chiffres 

Dans le monde, c’est 8 Millions de tonnes de plastiques par an déversées dans les océans, avec 32% des déchets plastiques qui finissent dans la nature. En France, en 2019, 3,6 millions de tonnes d’ordures ménagères ont été recyclées, soit un taux de recyclage de 70%.

Vous trouverez sur le graphique ci-dessus la répartition de recyclage des matériaux fournie par CITEO.

L’emballage des produits ne représentent finalement que 10% de l’empreinte environnementale d’un produit mais ces 10% sont la face émergée de l’iceberg, que le consommateur voit et qu’il doit jeter tous les jours. 

La perception des emballages par les consommateurs

D’après l’étude « Glocal Who cares ? Who does ? » de Kantar GFK en juilet 2020, deux tiers des Français se sentent personnellement affectés par les problèmes environnementaux, contre 46% dans le Monde.

D’ailleurs, plus de la moitié des Français remplissent chaque mois leur panier de courses de produits bio (57%) ou limitant les emballages (56%), dont respectivement 30% et 26% une fois par semaine ou plus (étude Opinionway – Baromètre Max Havelaar de la transition alimentaire 2020).

Cela ne suffit pas pour faire des Français des champions du passage de l’intention à l’action. En effet, seulement 19% sont considérés comme des éco-engagés, tout de même 6% de plus qu’en 2019. En comparaison, les Allemands sont 38% d’éco-engagés, les Irlandais 29%, les Espagnols 24%…

Par contre, la part d’éco-septiques est passé de 49% à 42% en 1 an, preuve que l’année 2019-2020 a permis une prise de conscience de ces enjeux.

Les Français commencent à faire leur part mais Kantar montre que 43% des Français pensent que la responsabilité de lutter contre les dommages environnementaux des emballages revient aux fabricants. Mais que veulent-ils ?

Les attentes des consommateurs en termes d'emballages écoresponsables et durables 

D’après Kantar, 37% des Français veulent des emballages biodégradables, 37% souhaitent des systèmes de recharge ou d’utilisation de son propre contenant et 36% demandent des emballages en plastiques qui peuvent être 100% recyclés. Ensuite, viennent les intentions d’alternatives au plastique.

Parmi les alternatives vertueuses, 85% des Français trouvent que le vrac est un moyen efficace de lutter contre le suremballage. La croissance de ce secteur est impressionnante (Cf. article de blog vrac) et ouvre le champ à l’innovation.

Rappelons finalement que le premier critère du packaging pour un consommateur est sa praticité.   

Quelques innovations d'emballages écologiques et durables : 

Pom’Potes® du groupe MOM

100% recyclable (gourde et bouchon) car 100% PE en 2022, pratique à ouvrir, même par les enfants.

Etos, fabrication réalisée par Drylock Technologies 

Packaging en papier à partir de 2021

Entreprise Jean Hénaff, marque Alga&Nature

Pot en papier Kraft assortie d’un couvercle à base d’amidon de blé et de maïs 100% biodégradable et compostable

 

Découvrez encore quelques innovations et nouveautés packaging par les entreprises bio d’Auvergne-Rhône-Alpes : 

Je découvre

Lauriane Lubert Lauriane Lubert

Chargée de mission innovation


Partager cette page