Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

9 juillet 2019

Objectif réglisse origine France

S'approvisionner

La réglisse est originaire d'Europe méditerranéenne et d'Asie. Elle est cultivée depuis des centaines d'années pour ses racines, les bâtons de réglisse. La réglisse entre principalement dans la composition de boissons dont les tisanes et des friandises.


 

La Commission Européenne reconnaît l’usage de la réglisse pour traiter les inflammations du système respiratoire, prévenir et traiter les ulcères de l’estomac. Toutefois, il faut faire attention à ne pas la consommer en excès afin d'éviter certains effets indésirables (hausse de la pression artérielle, maux de ventre...).

Suite à la demande de nos membres, le Cluster Bio réfléchit à la faisabilité de mettre en place une filière Réglisse origine France. Aujourd’hui des filières bio existent en Espagne et Italie pour l’Europe, et au Moyen Orient et dans le pourtour de la mer Caspienne ce qui laisse présager que l’itinéraire technique convient à la mise en place d’une filière française. Nous avons mobilisé nos partenaires pour mettre en place une équipe projet composée de la chambre d’agriculture, l’ITEPMAI, Antésite et Noirot, l’Herbier du Diois et Viva Coop.

Les difficultés identifiées

L'accumulation maximale en principes actifs se fait lors des 3ème et 4ème années de culture, à l'époque de la formation des fruits. La réglisse se récolte donc en 3ème année, après que les feuilles soient tombées à l’automne par arrachage des racines. La 4ème année il faut envisager un repos végétatif ou un couvert végétal. Il faut donc multiplier la surface initiale d’expérimentation prévue par 4 pour que l’entreprise ne soit pas en rupture et prévoir une rentabilité sur 4 ans.

Une fois récoltée, il faut couper la réglisse en stick et la faire sécher. Le broyage est réalisé sur les produits secs. Il n’y a pas de valeurs de référence sur le rendement entre les racines fraiches et les racines sèches ce qui pose des difficultés pour calculer la rentabilité du projet.

La suite

Ces premiers échanges ont mis en évidence le besoin en expérimentations et en données technico-économiques sur ce produit recherché par plusieurs metteurs en marché. Nous étudions actuellement les dispositifs publics qui permettent d’alléger la participation des entreprises pour financer ces expérimentations. Nous sommes également à la recherche d’un metteur en marché sur la partie aérienne de la réglisse pour optimiser la rentabilité d’une filière française. Des entreprises du secteur cosmétique pourrait être intéressées, des contacts sont en cours.

Nous partagerons notre expérience et la méthodologie de la structuration des filières lors d’une conférence sur le salon Natexpo.

Ce sera le lundi 21 octobre, sur le pôle Ingrédient de Natexpo et nous prendrons comme exemple notamment le travail sur la filière réglisse.

Marithé Castaing Marithé Castaing

Chargée de mission filières


Partager cette page


Logo-Echos-du-bio-magazine

Article issu des Échos du Bio, le magazine trimestriel dédié aux acteurs régionaux impliqués dans l'agriculture biologique.

                      Consulter Les Échos du Bio (édition n°7) (7,5 Mio)


logo-partenaire-region-auvergne-rhone-alpes-rvb.png

Réalisé en partenariat avec Coop de France Auvergne-Rhône-Alpeset avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.