Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

29 juin 2020

Portrait d'adhérent : Podarno, les petits pots bio et locaux fabriqués dans l'Allier

Se lancer

Podarno est une conserverie bio qui fabrique artisanalement des produits issus de producteurs locaux. 

Arnaud FOURNIER - En 2020, trois gammes de produits sont commercialisées : les petits pots pour bébé, les légumineuses au naturel et les soupes. Je mets aussi mon laboratoire à disposition pour les producteurs qui souhaitent transformer leurs propres produits à travers une offre de prestation de service.

La commercialisation se fait uniquement en magasin spécialisé bio et dans les points d’accueil des enfants (micro-crèches et MAM). 

Comment est né votre projet ? 

Étant ingénieur en agriculture et ayant travaillé dans plusieurs entreprises en lien avec l’agriculture biologique depuis une quinzaine d’années, j’ai souhaité me lancer dans les conserves bio à l’occasion de la naissance de ma fille en 2016. S’en est suivi une période de construction du projet qui a duré 18 mois avec notamment l’équipement d’un laboratoire de production et son agrément. 

« La bio nous donne l’opportunité d’innover, de réaliser quelque chose qui a vraiment du sens pour soi-même et pour la planète ».

Arnaud FOURNIER, Podarno

Pourquoi avoir le choix de la bio ?

La bio m’est apparue comme une évidence dans un projet de petits pots pour bébés. Le mode de culture des légumes ainsi que le mode d’élevage conviennent parfaitement à ce que l’on peut attendre d’un produit bon pour soi et pour son entourage. Mais contrairement à l’engouement actuel sur ce « créneau », l’agriculture bio n’est pas une fin en soi, c’est un socle sur lequel je me repose pour créer des produits avec un maximum d’attentes sociales et environnementales actuelles et à venir. On peut citer le travail avec des entreprises d’insertion ou encore la mise en place d’un système de consigne. 

Comment gérez-vous votre approvisionnement bio ?

L’approvisionnement se fait en local exclusivement, durant la première année de fonctionnement, nous avons appris à nous connaître avec les producteurs locaux et à se faire confiance. Je connais leurs exploitations, leurs modes de production. C’est une relation de partenariat avec des femmes et des hommes qui souhaitent que leur travail soit valorisé au mieux et dans de bonnes conditions. 

Quels conseils donneriez-vous aux entreprises qui démarrent leur activité ?

Entreprendre est très enrichissant, on se retrouve à devoir réaliser des tâches dans beaucoup de domaines différents. Mais il faut savoir s’entourer et être soutenu par ses proches puisqu’il arrive souvent des périodes de doute, mais en rebondissant, on devient plus fort. 

La bio nous donne l’opportunité d’innover, de réaliser quelque chose qui a vraiment du sens pour soi-même et pour la planète. 

Prévoyez-vous des évolutions ?

PODARNO est en perpétuelle évolution, la première année se finit avec une quarantaine de points de vente et 15 produits différents commercialisés. Les années à venir seront toutes aussi riches avec pleins de nouveaux points de vente et pleins de nouveaux produits. Tout ceci entraînera des évolutions au niveau du personnel et du matériel. 

À plus long terme, il est prévu de construire un nouvel atelier plus fonctionnel et plus adapté.

Crédits photos : Podarno

Farida Haddou Farida Haddou

Chargée de développement commercial - Relations adhérents


Les-echos-du-bio-logo

Article issu des Échos du Bio, le magazine trimestriel dédié aux acteurs régionaux impliqués dans l'agriculture biologique.

Consulter Les Échos du Bio (édition n°10)

Réalisé en partenariat avec la Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes et avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Arnaud FOURNIER
Entreprise PODARNO

28 rue de Touraine 
03300 CUSSET 

En savoir plus

Partager cette page