Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

En cette fin d'année 2022, la conjoncture du bio reste morose avec une baisse de l'offre en grande surface et une situation compliquée dans les magasins bio spécialisés.

La situation en grande surface

La conjoncture du marché bio reste encore morose avec un recul de 5,7% à fin août 2022 par rapport à l’année précédente en grande surface. Toutefois on note quelques signes encourageants puisque ce qui baisse le plus est désormais l’offre et non le volume signe de la rationalisation des assortiments.

Le rayon de l’épicerie s’en sort le mieux avec 7,4% de poids en bio dans le CA cette catégorie en septembre 2022. L’E-commerce en magasin reste aussi très dynamique sur le bio avec 7,7% de part de bio contre 4,8% en moyenne.

None

La situation en magasin bio

L’activité en magasins bio reste également compliquée avec -13% en moyenne entre 2022 et 2021 à périmètre non constant c’est-à-dire en tenant compte des ouvertures de magasins et de nouvelles surfaces de vente. Toutefois, sur le mois de septembre 2022 la décroissance est de 7% soit un ralentissement moins important qu’en début d’année (-19% en avril, -17% en mars).

Biocoop tire son épingle du jeu avec des ventes en baisse de 7% depuis le début d’année (vs 13% en moyenne) et des mois de septembre et octobre en positif.

None

Sources : Iri, Biolinéaire

Auteurs : Diane Rivaton, La Coopération Agricole ARA, et Marithé Castaing, Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes