Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

17 décembre 2021

S'approvisionner

Le Recensement Agricole 2020 est publié, retour sur une opération décennale européenne et obligatoire, qui a pour objectif d'actualiser les données sur l'agriculture française. Zoom sur les chiffres clés du bio en Auvergne-Rhône-Alpes ! 

Recensement Agricole 2020 : disparition de 14 000 exploitations en moins en 10 ans en Auvergne-Rhône-Alpes

La baisse du nombre d’exploitations se poursuit, mais à un rythme ralenti par rapport à la décennie précédente : - 2,5 % par an entre 2010 et 2020 contre - 3,2 % entre 2000 et 2010. Cette baisse est légèrement plus forte en Auvergne-Rhône-Alpes qu’au niveau national. C’est principalement le nombre de microexploitations qui recule fortement depuis 2010 (-3,5 % par an). Le nombre de petites exploitations se réduit également de 2,8 % par an, plus fortement qu’au plan national (-2,3 %). Le nombre d’exploitations moyennes baisse en revanche de façon plus faible qu’à l’échelle France.

On note une augmentation légère du nombre de grandes exploitations, et de façon légèrement plus prononcée que la moyenne nationale. La SAU moyenne des grandes exploitations est passée de 105 ha en 2010 à 134 ha en 2020. La SAU moyenne des exploitations en Auvergne-Rhône-Alpes est de 59 ha, contre 69 ha au niveau national.

Recensement Agricole 2020 : les chiffres clés du bio en Auvergne-Rhône-Alpes

 

Recensement Agricole 2020 : +13,4% d’exploitations bio en Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne-Rhône-Alpes la part des exploitations en bio est passé de 4,4% à 13,4% en 10 ans, et au niveau national de  3,7% à 12,1%, ce qui positionne la région  à la 5ème place à l'échelle nationale.

La Drôme et l’Ardèche sont les départements qui ont connus une plus forte augmentation de la part d’agriculteurs bio en 10 ans.

Le bio concerne un peu plus souvent la catégorie des petites exploitations (17%), mais les grandes exploitations de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont aussi plus bio que la moyenne nationale (14% vs 11%). En 10 ans, la part bio en région a plus augmenté pour les petites exploitations que les autres catégories.

Le Bio en Auvergne-Rhône-Alpes : des producteurs plus jeunes et plus diplômés

Les producteurs bio sont en moyenne plus jeunes et plus diplômés que les autres. En Auvergne-Rhône-Alpes, 30 % des producteurs bio ont moins de 40 ans (vs 18 % en conventionnel), et 44 % d’entre eux ont un diplôme du supérieur (vs 19 % en conventionnel). Au niveau national, on note un vieillissement de la population agricole avec une hausse d’agriculteurs de plus de 60 ans.

Auvergne-Rhône-Alpes dans le TOP 3 de la vente en circuit-court 

En 2020, 30 % des exploitations de la région commercialisent en circuit court (+7% en 10 ans), contre 23% au niveau national, ce qui la positionne en 3ème position des régions en termes de dynamique circuit-court. Ce canal de distribution séduit toutes les tailles d’exploitations, mais ce sont les petites exploitations qui l’ont plus augmenté.

 

Plus d'informations sur les chiffres en Auvergne-Rhône-Alpes sur le site de la DRAAF :

En savoir plus.

Réalisé avec le soutien financier de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes

Bastien Boissonnier Bastien Boissonnier

Chargé de mission filières bio


Partager cette page