Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

Auvergne-Rhône-Alpes est la 2ème région productrice de fruits bio !

C’est aussi la 1ère région fruitière tous modes de production confondus, avec 25 % des vergers français. La diversité des conditions pédoclimatiques et donc des terroirs ont conduit à une répartition spatiale spécifique des espèces fruitières régionales. Noix de Grenoble, Châtaignes de l’Ardèche, Olives de Nyons, Abricot, Cerises, Pêches… La présence de vergers, en vallée comme dans les coteaux et dans des territoires inaptes à accueillir d’autres productions contribue à un aménagement du territoire harmonieux. Cependant, c’est aussi une région moins emblématique en petits fruits mais plus spécialisée en fruits à coque.

fruit-2305192_960_720.jpg

Un contexte de forte croissance pour la production de fruits bio au niveau national

chataigne.jpg

Le saviez-vous ?

4 espèces représentent 70% des surfaces :

  • Pommes 23%
  • Noix 16%
  • Châtaignes 15%
  • Olive 15%

Les surfaces de fruits certifiées bio ont augmenté de 12% en 2017 par rapport à 2016. Cela représente  9196 exploitations pour 28 102 ha. Cette tendance va s'accélérer puisque les surfaces en conversion (C1+C2+C3) ont augmenté de 31% en 2017 par rapport à 2016. Toutefois, l'offre reste pour le moment inférieure à la demande.

 

Cette dynamique cache toutefois de fortes disparités :

 

  • Des espèces à forte croissance :

Fruits à coques : châtaigne, noix

Petits fruits : fraises, framboises, myrtilles, …

Fruits à pépins : Pommes et Poires

  • Des espèces à croissance nulle ou négative

Fruits à noyau : abricots, cerises, prunes

Auvergne-Rhône-Alpes : une région leader sur les fruits bio et plus particulièrement sur les fruits à coques

 

Auvergne-Rhône-Alpes est la première Région française en nombre d’exploitations avec 6177 exploitations bio et en conversion en 2017 (source : Agence Bio). 

Il s’agit d’un région leader sur les fruits à coques bio avec 63% des surfaces consacrés à cette espèce. On note également une bonne dynamique sur les fruits à pépins bio (pommes, poires) et sur les petits fruits bio. A noter toutefois, les fruits à noyau bio souffrent encore de verrous techniques et peinent à se développer dans cette région pourtant reconnu pour cette production.

La transformation de fruits bio en Auvergne-Rhône-Alpes

Elle peut prendre plusieurs formes : Huiliers, fabricants de jus de fruits, compotes, glaciers, reconditionnement de fruits, l'achat-revente de fruits frais bio, la production. Le Cluster bio accompagne les transformateurs dans leur recherche de fruits bio pour la transformation en Auvergne-Rhône-Alpes comme cela a été fait avec 3 entreprises sur la filière fraise et framboise bio avec pour résultat un accroissement de leur volumes et de nouveaux contrats pour sécuriser les approvisionnements.

Les chiffres 2016 :

  • 76 entreprises ont une activité de transformation et ou conditionnement de fruits (dont 18 spécialisées dans les fruits à coque)
  • 11 entreprises fabriquent de l’huile d’olive certifiée bio, 5 de l’huile de noix certifiée bio.

Le marché des fruits bio – Chiffres 2017

Source Interfel, Cabinet CHD Expert, Enquête annuel des opérateurs au stade de la première mise en marché, Kantar Worlpanel

Porté par le marché général de la bio, le marché des fruits et légumes est en forte croissance sur le panel des 15 fruits et légumes étudié par Interfel. On observe toutefois un ralentissement de la croissance en 2017 par rapport à la croissance record de 2016.

La part de marché des Fruits et Légumes bio est de près de 10% en valeur en 2017.

chiffre2017.png

L’évolution de la consommation en valeur des 15 F&L bio* a été de +7,5% par rapport à 2016. Cette hausse se décompose en 5 éléments :

  • +0,7% (évolution démographique)
  • +2,5% (prix moyen) +
  • +2,6% (fréquence d’achat) ++
  • +3,9% (taille de clientèle) ++
  • -2,2% (panier moyen en volume) -

Le Cluster Bio, association des transformateurs et distributeurs bio d'Auvergne-Rhône-Alpes, travaille avec ses partenaires à la structuration des filières au travers de commissions filières et à la mise en place de journées de technico-économiques sur des thématiques précises.

Le Cluster Bio tient aussi à jour l'observatoire de la transformation et distribution bio en Auvergne-Rhône-Alpes pour suivre l’évolution de cette filière et propose des journées de rencontres transversales sur des thématiques précises. N'hésitez pas à nous contacter pour nous suggérer des idées et pour participer.

Votre contact :

Marithé-2.jpg

Marithé Castaing

Chargée de missions filières

04 75 25 97 01

mcastaing@cluster-bio.com