Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes

25 novembre 2019

L'agriculture biologique décryptée par l'Agence Bio : les messages clés

Commercialiser , S'approvisionner

En 2018, le cap des 2 millions d’hectares cultivés en agriculture biologique a été franchi (pour constituer 7,5% de la SAU française).

Près de 9,5% des fermes françaises sont certifiées bio.

Aucune filière n’échappe à cette dynamique : elles se structurent toutes sur l’ensemble du territoire.

  • + 13% de producteurs sur un an sur le territoire national pour atteindre 41 623 en 2018 (sur un an) ;
  • + 13% d’emplois directs en 2018 dans les fermes (sur un an), soit 100 300 ;
  • +17% de terres cultivées en agriculture biologique en 2018 (sur un an) et selon un rythme supérieur à celui observé en 2016 et 2017.

Les productions végétales, des filières plus dynamiques

En 2018, l’ensemble des filières végétales enregistre une croissance des surfaces cultivées en bio à une allure plus rapide qu’en 2017. En 10 ans, les surfaces bio dédiées aux fruits et aux grandes cultures ont quadruplé et les surfaces dédiées aux fourrages et aux légumes ont triplé.

L’Agence Bio estime que les surfaces devraient continuer à progresser en productions végétales au rythme de 250 à 300 000 ha supplémentaires par an.

Tableau-agencebio

Des conversions records en élevages de monogastriques

En poules pondeuses bio, sur le plan national, les effectifs ont progressé de + 31,3% sur un an en 2018 (pour représenter 13,3% du cheptel national). Cette progression est sans doute marquée par la grippe aviaire et les vides sanitaires imposés de 2017.

En porcs bio, la progression des effectifs de truies est de l’ordre de +20% en 2018 sur un an (et représente 1,3% du cheptel national). Le marché de la charcuterie est largement tributaire des importations (25% en valeur).

Des évolutions plus contrastées chez les ruminants

Grâce à l’augmentation des effectifs en brebis, vaches laitières et chèvres bio (respectivement, sur un an, +20%, +14% et +15%), les quantités de lait disponibles sur le marché sont annoncées à la hausse.

En viande, cette progression reste moins spectaculaire (+6% en brebis et +8% en vaches allaitantes sur un an). La région AURA reste la première en nombre d’opérateurs de l’aval, avec 2 577 transformateurs et ce, depuis plus de 10 ans.

 

L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE DÉCRYPTÉE PAR L’AGENCE BIO : QUELS SONT LES MESSAGES CLÉS

 

Auteurs : Lucie MESTRALLET et Thibault PÉCLET
Source : Dossier de presse Agence Bio, un ancrage dans les territoires
et une croissance soutenue, Les chiffres 2018 du secteur bio.

Lucie MESTRALLET

Chargée de mission filières


Partager cette page


Echos-du-Bio-magazine-trimestriel


Article issu des Échos du Bio, le magazine trimestriel dédié aux acteurs régionaux impliqués dans l'agriculture biologique.

                       Consulter Les Échos du Bio (édition n°8) (8,3 Mio)


Réalisé en partenariat avec Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes et avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.